jeudi 28 juillet 2011

Brochettes boeuf/fromage

Pour ma recette complète de ces brochettes boeuf/fromage, c'est par ici : aurelie.eu : recette de brochettes boeuf/fromage.

Lorsque je commande japonais, c'est quasiment systématiquement un menu composé de brochettes boeuf/fromage, riz, salade, et soupe. Je raffole de ces brochettes japonaises alors cela faisait un bon moment que je voulais tenter de les réaliser.


Les ingrédients
Hier matin, je fais quelques courses, et voilà que je passe devant une barquette de tranches de carpaccio de boeuf, et paf, les brochettes me viennent en tête !

Je saute sur l'occasion, et je prends au passage un bon morceau de gouda (j'ai bien hésité sur le fromage, et finalement ça me semblait pas mal).


Quant à la sauce soja, j'en ai déjà chez moi.



Dans la marinade
Dans l'après-midi, je commence à préparer mes brochettes.

Je coupe le fromage en bâtonnets, je les enfile sur les brochettes, j'enveloppe de carpaccio, et hop, je fais mariner le tout quelques heures au frigo.

Au bout de quelques heures, je les fais cuire quelques minutes à la poêle à feu vif, le temps de faire fondre le fromage et caraméliser la viande, puis à table, avec un peu de riz blanc.




Verdict...
Bon appétit !

C'est réussi !
La viande caramélisée donne le même goût que les brochettes que l'on peut manger au restaurant.

Les brochettes dont la viande n'est pas caramélisée ne donnent pas le même résultat, il est donc important de les cuire jusqu'à caramélisation.


La prochaine fois, je tenterais d'autres fromages (cheddar, emmental, peut-être comté aussi), histoire de voir quel est celui qui donne le meilleur résultat.


En tout cas c'est sûr, c'est à refaire : simple, pas très cher (autour de 4 ou 5 € pour mes 14 brochettes), et très bon !

mardi 31 mai 2011

Restaurant "Les Trois Tilleuls", Bussy-Saint-Georges

Récemment, nous sommes allés déjeuner au restaurant Les Trois Tilleuls. Voici mes impressions...

L'accueil

Nous arrivons au restaurant Les Trois Tilleuls pour le déjeuner.
Nous sommes rapidement accueillis, et nous choisissons de nous installer en terrasse.
Je choisis volontairement une table au soleil, sans parasol, puisqu'un petit vent souffle. Le repas se fera donc avec des lunettes de soleil !

Je précise tout d'abord que nous avons profité d'une Smartbox "Adresses gourmandes", elle inclut l'entrée, le plat et le dessert pour 2 personnes.
La valeur de la Smartbox est de 59.90 €.

On nous apporte le menu, et on nous explique que nous bénéficions du menu à 30 €, cela correspond donc bien à la valeur de la Smartbox.

On fait notre choix, et en attendant que l'entrée arrive, j'observe un peu la table.
Nous sommes en terrasse, et les couverts ainsi que les verres sont plein de poussière.
J'essuie mes couverts dans ma serviette.
Lorsque la carafe d'eau arrive, je rince mon verre, autrement je n'aurais pas pu le boire avec tout ce qui flottait à l'intérieur...

En terrasse, ils ne devraient apporter les couverts et les verres que lorsque les clients s'installent, ou au moins retourner les verres, cela éviterait ce genre de désagrément.

L'entrée

J'ai choisi l'ail nouveau de l'arrière pays en croquettes.
J'adore l'ail, alors le retrouver en croquettes, cela me semblait appétissant.

Lorsque mon assiette arrive, je la trouve plutôt jolie, effectivement appétissante, mais pas très généreuse. Les croquettes sont accompagnées de salade verte.

Du pain est à notre disposition.

La salade est très bonne, bien assaisonnée.
Par contre, je suis déçue par les croquettes. Je sens le goût d'ail, mais ce goût reste léger et au final c'est assez fade. Ce n'est pas assez relevé, pas assez goûteux.

Le plat

J'ai choisi le Suprême de volaille au vin jaune, pomme de terre grenaille.

Alors là, pour le coup, j'ai été vraiment déçue.
La présentation du plat laisse vraiment à désirer, 5 petites pommes de terre qui se promènent dans l'assiette, à côté de la volaille qui repose dans un peu de sauce. Visuellement, ça ne fait pas très envie.
Au niveau du goût, c'était somme toute assez banal. Rien d'exceptionnel, rien de mémorable, mais pas mauvais non plus.
Les pommes de terre étaient bien cuites, mais je les aurais préférées légèrement dorées.
La volaille, bonne, mais sans plus.

Au final, c'est un plat qui se laisse manger, mais sans donner l'envie d'y revenir.

Le dessert

J'adore le fromage, alors c'est sans hésitation que j'ai choisi le camembert rôti et ses pommes fruit.

C'était incontestablement le meilleur plat de mon menu.
L'assiette est copieuse, le fromage fondant comme il faut, j'ai vraiment apprécié.

La petite salade verte et les morceaux de pomme accompagnent bien le tout.

Nous avons pris un café pour terminer.

Alors ?

J'estime que le rapport qualité/prix est assez mauvais.
Les plats servis ne sont pas à la hauteur des 30 € du menu.

Pour seulement 9 € de plus, nous avions précédemment savouré un superbe menu gastronomique dans un autre restaurant.

Ici, une entrée un peu fade, un plat sans originalité, un dessert qui relève un peu la note, mais pas assez pour justifier les 30 € du menu.

Pour 10 € de moins, on aurait peut-être envie de revenir tester le reste, mais là, on va plutôt s'abstenir.

Les photos en grand format, et des photos supplémentaires : http://flic.kr/s/aHsjutAE4p

vendredi 6 mai 2011

Restaurant "Le Bec au Cauchois", Haute Normandie

Après une petite semaine de vacances en Normandie, il est temps de parler de ce restaurant gastronomique, Le Bec au Cauchois, situé à Valmont en Haute Normandie.


L'accueil
En apéritif

Nous avions réservé pour 2 couverts.
L'accueil est souriant, le personnel est tiré à quatre épingle, nous sommes rapidement installés à notre table.

La salle est calme, les couleurs reposantes, on s'y sent bien.

On nous apporte la carte, et nous optons pour le menu "La Petite Calville", à 39 €.


Crémeux de langoustine,
émulsion d'aneth
En attendant notre entrée, on nous sert de petits apéritifs.
Un éclair, frais, plutôt bon, et une sorte de croquette tiède, le tout sur une tranche de saucisson. Cela permet d'ouvrir l'appétit.

Arrive ensuite une petite mise en bouche, un crémeux de langoustine avec émulsion d'aneth.

C'est tout simplement délicieux, effectivement crémeux, et la saveur de la langoustine est bien là.

Ce crémeux ne laisse présager que du bon pour la suite !




L'entrée


Cubisme de foie gras confit aux pommes
Nous avons choisi le "Cubisme de Foie Gras confit aux Pommes, Gelée au Pommeau et Fallue toastée".

Le foie gras est savoureux, la note de pomme est subtile, justement dosée, elle ne prend pas le dessus sur le foie gras.

La gelée au pommeau apporte une touche de fraîcheur originale et bienvenue.

Le tout est servi avec du pain maison, très appréciable.

Le plat est présenté avec raffinement, c'est un plaisir à la fois pour les yeux et 
les papilles.


Carré d'agneau
Le plat

J'ai choisi le "carré d'agneau printanier (Jeunes légumes, Jus réduit et Herbes du Potager)". L'agneau est une viande que j'apprécie particulièrement.

Mon agneau est bien cuit, rosé, et tendre. Rien n'est à jeter !

Les petits légumes sont goûteux, une cuisson juste, et une fois de plus, le tout est soigné.


Le dessert


Tartelette Moka
Sur la carte, la "Tartelette "Moka" (Chibouste Expresso, Coeur de Caramel mou aux Amandes grillées, Mousse glacée au Cacao)" semblait bien appétissante, alors nous nous sommes laissés tenter.

Lorsque l'assiette arrive, nous apprécions tout d'abord la réalisation. Elle a de la classe cette tartelette !



Mignardises
Quelques mignardises accompagnent notre tartelette : pâte de fruit aux framboises, guimauve à la fraise, et petit financier.

Nous nous attaquons finalement à cette tartelette, afin de découvrir ce qu'elle peut bien cacher...

A l'intérieur, un coeur de caramel mou nous attend effectivement. La promesse est tenue. Son goût est fin, il s'associe très bien au reste, et aux différentes textures : le croquant de la tarte, la légèreté de la mousse.

Nous ne pouvions pas espérer mieux finir notre repas !

Enfin, la carte des café nous permet de choisir notre café selon ses arômes, sa robustesse.

Alors ?

2 menus à 39 €
2 cafés à 4 €
une bouteille d'Evian 75 cl à 6 €

Au final nous nous en sortons pour 92 €.

Le menu offre vraiment un très bon rapport qualité/prix.
Les mets servis valent vraiment les 39 € du menu. Tout est soigné, travaillé, goûteux, nous nous sommes vraiment régalés.

Le Bec au Cauchois est sans aucun doute une adresse à retenir !
Si vous passez dans la région, n'hésitez pas à y faire un tour, le temps d'un repas.

Les photos en grand format, et des photos supplémentaires, c'est par ici : http://flic.kr/s/aHsjupyDiT

vendredi 15 avril 2011

Les "Fusilli Box" de Claude Léger

Cela fait désormais un petit moment que l'on peut se procurer ce genre de "pasta box" en magasin.

Au micro-ondes 2 minutes, et hop, c'est prêt !

Voici les Fusilli Box de Claude Léger (Intermarché), version fromage.

Préparation

J'ouvre l'emballage, je perce l'opercule de quelques trous comme indiqué, puis je place ma "box" au micro-ondes pour 2 minutes.

Je récupère ma boîte, je retire l'opercule, puis je mélange l'ensemble, la sauce étant au fond.
1er bon point, ça sent bien le fromage...

Dégustation

Les pâtes en elle-même ne sont pas très goûteuses.

C'est la sauce qui fait tout. Sans être exceptionnelle, elle est satisfaisante, et même meilleure que ce que j'ai déjà pu commander auprès de restaurants en livraison...

J'ai souvent eu pour plus ou moins 7 euros des pâtes avec une sauce qui n'en est pas une (de la flotte), et sans goût.

Là, c'est meilleur alors que c'est industriel. Les pâtes sont peut être un poil trop cuites à mon goût, je les apprécie bien fermes, mais il faut que cela convienne à tout le monde.

Par ailleurs, la sauce ne reste pas au fond, elle accroche bien aux pâtes, c'est un bon point. La quantité de sauce est idéale, elle a bien un goût de fromage.

La fourchette fournie, détail important, est solide et suffisamment grande.

Conclusion

Au final, ça se mange donc plutôt bien, c'est bon sans être excellent.
Pour un repas rapide, ou au boulot, c'est idéal.
Un rapport qualité/prix tout à fait correct : 2.50 € chez Intermarché.


Plus de photos, c'est par ici : http://flic.kr/s/aHsjurPHEd

mercredi 9 mars 2011

A bord du Pedra Alta

Le restaurant

La façade de ce restaurant passe presque inaperçue à Valenton. Situé entre un primeur et un restaurant asiatiques, on pourrait presque le louper.

A l'intérieur, c'est une ambiance plutôt marine que nous découvrons : barre de bateau, hublots, filet... Il est donc facile de deviner ce que la carte nous réserve.

Bon, je le savais déjà, puisque c'est une amie qui m'a parlé de ce restaurant. Poissons, fruits de mer, c'est leur spécialité. Cela dit, des viandes sont également proposées.

Nous sommes arrivés assez tôt, pile poil pour l'ouverture en fait. On nous a donc installés rapidement, puis nous avons pu consulter la carte.

Le choix est plutôt difficile, tant tout paraît savoureux !
Nous avons fini par choisir des brochettes de gambas, poivrons, calamars...
Chose amusante, comme au Portugal, il est possible de choisir 1 dose (2 personnes), ou 1/2 dose.

Nous avons donc pris 1 dose pour 2.
Nous patientons ensuite avec une agréable odeur de grillade...


Le repas

Lorsque nos brochettes arrivent à table, belle surprise. Visuellement, c'est vraiment appétissant, ça fait envie !
Le plat de frites arrive également. Nous disposons d'une corbeille de 3 petits pains.

Notre plat

Les calamars sont délicieux !
On avait peur de se retrouver avec quelque chose de caoutchouteux, mais là, c'est parfait, ils sont tendres et goûteux.

Les gambas, idem. Une fois décortiquées (un bon point au passage pour le tas de serviettes en papier disponibles sur la table), elles sont fameuses.



Le poivron grillé, rien à redire, savoureux également.

Quant au lard, c'est une petite touche de viande agréable.

Les frites sont vraiment très bonnes. La quantité servie est suffisante, mais pour les gourmands, elle s'avérera peut-être juste.

Après avoir débarrassé notre table, le serveur nous apporte des rinces-doigts et cure-dents.
Bien appréciable après avoir décortiqué les gambas.


Les desserts

Nous avons choisi le café chaud au tiramisu, et le molotoff.
Le café passe bien, le tiramisu apporte une petite touche de fraicheur.

Quant au molotoff, il peut paraître imposant dans l'assiette, mais c'est au final un dessert plutôt aéré.
C'est frais, c'est même plutôt bon, mais sans être exceptionnel.

Un point négatif à nos yeux : le prix des desserts. Ils sont plutôt chers par rapport à d'autres restaurant.

Le café au tiramisu : 4.90 €.
Le molotoff 6.43 €.



Il y a notamment un café gourmand sur la carte, mais affiché à 10 €, j'ai préféré m'en passer, alors que je suis adepte de ce dessert.
Certes, il est accompagné de 6 petits desserts si ma mémoire est bonne, mais c'est bien trop cher à mes yeux.

Les boissons

Comme très souvent au restaurant, je me contente d'une carafe d'eau.
Mon ami, quant à lui, a choisi une bière, la fameuse Super Bock, la bière nationale au Portugal ! ;)

Nous avons vraiment été surpris par le prix, 5.70 € pour 30 cl ! C'est assez cher !

L'addition

1 dose brochette : 34.80 €
1 café tiramisu : 4.90 €
1 molotoff : 6.43 €
1 bière Super Bock : 5.70 €

Nous nous en sommes donc sortis pour 51.83 €.
La bière et les desserts alourdissent l'addition.
Le prix des brochettes est quant à lui correct, c'était vraiment excellent.

Ce fut un très bon repas, et nous reviendrons y déguster d'autres plats, notamment la morue.
Par contre, nous ne prendrons probablement pas de dessert en raison de leur prix plutôt élevé à nos yeux.

Restaurant Pedra Alta
4 Rue Sablonnière
94460 Valenton
01 43 82 10 85


(Trois autres restaurants à Boulogne, Athis-Mons, et Pontault Combault, et plusieurs au Portugal)

Un autre article qui peut vous intéresser : Expérience du restaurant Pedra Alta de Pontault-Combault.

samedi 5 mars 2011

Repas chez Casa Sud

Récemment, nous sommes allés au restaurant Casa Sud, à Rosny Sous Bois.
Nous y étions déjà allés 2 fois, peu de temps après l'ouverture du restaurant, cela faisait donc déjà un moment.

L'entrée

Pour commencer le repas, j'ai choisi les bricks au chèvre, accompagnés de roquette.
Ça se mange tout seul, c'est croustillant et fondant, ça ouvre bien l'appétit. La salade est bien assaisonnée, et si besoin, nous avons à notre disposition de l'huile d'olive portugaise et du vinaigre balsamique italien.


Le plat

Je me souviens avoir pris la souris d'agneau lors de ma première visite. Le plat n'était pas très copieux, mais il n'était pas mal du tout.
Cette fois-ci, je me suis laissée tenter par l'entrecôte, après avoir hésité avec le filet d'agneau.

J'ai demandé une cuisson à point, c'est bien ce que l'on m'a servi. Bon, les photos ne sont pas forcément terribles, puisqu'elles sont faites avec mon iPhone. C'est même pas très joli, ça manque de lumière et de détails, enfin ça permet d'avoir au moins un aperçu des plats.

Au final, mon entrecôte était goûteuse, bien cuite, malgré quelques morceaux de gras (mais pas trop).
Quant aux frites, même si ce ne sont pas des frites maison, elle sont cuites comme il faut : dorées sans être carbonisées.
La sauce au poivre est un poil trop liquide, mais elle accompagne bien le tout.

De petits pots individuels de mourtarde de Dijon sont servis, cela fait une bonne grosse dose !

Un bon point pour le pain ! Différentes sortes de pain sont servis dans la corbeille. Et une fois vide, on nous amène de nouveau une corbeille pleine.


Le dessert

Enfin, j'ai décidé de clôturer ce repas avec un café gourmand.
Là aussi, bonne surprise : petit moelleux au chocolat, crème brûlée et panna cotta aux fruits rouges. Du classique, mais c'est bon !

L'addition, un poil salée

Le menu entrée + plat coûte 17 euros.
Le café gourmand valait 5.50 euros, soit un total de 22.50 euros pour mon repas.

Au moment de la commande, nous avions demandé si une fois arrivés au dessert nous pouvions décider de passer au menu supérieur, à 22 euros, le menu qui inclut le dessert (nous ne savions pas encore si nous souhaitions un dessert).
Après s'être renseignée auprès de son patron, la serveuse nous a confirmé que cela était possible (une serveuse un peu speed au passage, mais polie).

Au final, sur l'addition, ce n'était pas le cas, puisque nous avons payé les desserts séparément. 50 centimes de plus pour le café gourmand, ce n'est pas la fin du monde, mais ce n'était pas ce que l'on nous avait annoncé.

Bref, un très bon repas, mais dommage que le menu entrée/plat/dessert dépasse la barre des 20 euros. Sans ça, nous irions plus souvent.